Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2014

Conférence "La Monédière" site archéologique à Bessan Hérault

10378012_10152634718169608_8873406995050947796_n.jpg

Le site de la Monédière à Bessan est situé sur une petite terrasse alluviale de forme trapézoïdale qui domine d'une dizaine de mètres la vallée inondable du fleuve. Le site est connu de longue date d'après les premières fouilles qui ont été effectuées en 1935 par J. Coulouma.

Le matériel archéologique issu de ces recherches a fait l'objet en 1970 d'une thèse de 3e cycle par J.-J Jully "La céramique attique de la Monédière" collection du Docteur Coulouma à Béziers.

En 1972-73 André Nickels effectua de nouveaux sondages sur le site et en 1974 une fouille plus étendue lui a permis de découvrir  des maisons à abside de la deuxième moitié du 6e siècle avant J.-C. 

En avril 2014 une fouille préventive a été menée sur le site par la société Chronoterre (basée à Mauguio)  sur prescription de la  DRAC, préalablement à la construction de logements. 

IMG_0411.jpg

Murs d'habitation.

IMG_0412.jpg

Grand fossé.

Vendredi 19 décembre 2014 le résultat de ces recherches sera présenté par Alexandre Beylier à 18h30 à la salle du conseil de la mairie de Bessan.

03/12/2014

Aragon (Aude) et son patrimoine

Aragon1.JPG

Vue du castrum.

La commune d'Aragon est situé dans le département de l'Aude dans le Cabardès, à 13 km au nord ouest de Carcassonne, à 16 km des châteaux de Lastours non loin de l'ancienne mine d'or de Salsigne et à 18 km de Saissac et de son château classé du Xe siècle.

Vue aéri Ouest.JPG

Vue aérienne prise de l'ouest.

Aragon est un village classé qui a été bâti sur un éperon rocheux au confluent de deux vallées étroites. Le castrum des seigneurs d'Aragon (XIIe) s'est développé après la croisade (XIIIe XIVe siècles) et au XVIe. Acquis à la cause cathare, c'était l'ancien siège de l'évêque cathare Bernard de Simorre. Cette commune de cinq cent habitants a un riche patrimoine qu'elle a su valoriser avec la création  d'un musée des vieux outils vignerons, de l'Espace Pierre Sèche et Architecture Rurale (EPSAR) d'un espace aménagé de "l'Hort del Riton" et de sentiers de découverte de la botanique et du paysage de la garrigue et pierre sèche.

 

Aragon2.jpg

Le château.

Le château d'Aragon est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Il ne reste qu'un fragment de mur de l'édifice médiéval, l'édifice actuel date de la fin du XVIe et début du XVIIe.

DSC_0308.JPG

L'église Sainte-Marie.

L'église Sainte-Marie est attestée au XIIe, elle a été reprise et l'édifice qu'on peut voir aujourd'hui, de style gothique méridional, date du début du XIVe. Elle possède un chevet pentagonal et ce qui en fait sa renommée c'est sa charpente peinte qui a été redécouverte en 1988 à l'occasion de travaux. 

DSC_0060.jpg

Vue de la charpente.

DSC_0036.jpg

Corbeaux peints.

DSC_0040.jpg

Fragment de corbeau peint.

DSC_0054.jpg

Même corbeau vu du côté droit. 

DSC_0044.jpg

Autre fragment de corbeau peint.

DSC_0046.jpg

Série de corbeaux peints avec écussons armoriés.

DSC_0068.jpg

Détail d'une planche peinte.

Le chantier de rénovation de la toiture de l'église a permis la découverte de cette charpente peinte dont certains éléments ont été sauvés in extrémis par un curé car ils allaient finir à la décharge ! Ainsi on peut aujourd'hui voir à l'intérieur de l'église des éléments de la charpente peinte qui sont datés du XIVe, (corbeaux et planches peintes). 

DSC_0026.jpg

Le jardin du curé et les stèles discoïdales.

DSC_0030.jpg

Stèle discoïdale, face ornée d'une truelle ?.

DSC_0031.jpg

Autre face ornée d'une croix latine.

Lors d'une réfection à l'époque moderne, 11 stèles discoïdes ont été trouvées dans l'ancien cimetière. Elles étaient intégrées dans le mur de clôture. Un espace engazonné a été emménagé devant l'église, "l'Hort del Riton", (jardin du curé) et présente des moulages des stèles. L'une d'elles présente sur une face de son disque une forme triangulaire, pointe dirigée vers le bas. Cette représentation pourrait suggérer le fer d'un outil court, une truelle de maçon, ou le soc d'une araire, appelée "relho". Sur son autre face une croix latine. La majorité des stèles porte une croix grecque évasée ou pattée.

DSC_0107.jpg

L'espace Pierre Sèche.

Situé à proximité de l'église, l'Espace Pierre Sèche et Architecture Rurale (EPSAR) est un petit musée et centre d'interprétation de la pierre sèche. Des panneaux, vitrines, maquettes et film présentent l'utilisation de la pierre sèche dans l'architecture rurale.

DSC_0109.jpg

 Projection de film.

DSC_0121.jpg

Maquette d'une cabane en pierre sèche.

La visite de l'Espace Pierre Sèche et Architecture Rurale sera un complément à la découverte du sentier Paysage de garrigue et Pierre sèche. Ce sentier permet de découvrir la pierre sèche à travers les aménagements anciens de mise en culture, murs de terrassements, capitelles, etc, mis en valeur à travers un parcours balisé avec panneaux explicatifs.

DSC_0012.jpg

Capitelle.

Dans le village d'Aragon on pourra y voir des vestiges de l'enceinte et dans le castrum d'un fossé sec, d'une tour de défense, de l'ancien logis seigneurial.

Des visites guidées pour les groupes sont organisées à l'année : renseignements auprès du conservateur de l'EPSAR Jean-Claude Rivière (06-11-04-16-19).

09/11/2014

Sortie à Aragon (Aude)

Notre association organise une journée à la découverte d'un riche patrimoine à Aragon le 19 novembre 2014. Jean Claude Rivière archéologue médiéviste, conservateur EPSAR d'Aragon (11) nous conduira sur le sentier Pierre sèche et garrigues.

Le départ (co-voiturage) aura lieu à 8h00 devant la mairie de Castelnau-de-Guers.

Cette petite rando d'environ 1h permettra de découvrir les anciennes cultures, les constructions et aménagements en pierre sèche, la flore, etc.

Il s'ensuivra une dégustation de vins au domaine Cabrol. Après le repas (voir menu sur affiche), visite du Castrum (sa configuration, l'aire à battre, le "pigeonnier", le fossé sec, l'Or du Castrum, logis seigneurial.

Visite de l'église sainte-Marie (charpente décorée) et de l'espace Pierre sèche.

Sortie_web.jpg

Inscriptions jusqu'au 15 novembre (04-67-98-04-58) aspahc@yahoo.fr

Coût 3€ par personne pour les adhérents, 5€ non adhérents.

Prix du repas 12€

20/05/2014

La chapelle Saint-Eutrope à Castanet-le-Haut (Hérault)

La commune de Castanet-le-Haut est située dans la vallée de la Mare dans le Parc naturel régional du Haut Languedoc, à la limite des départements du Tarn et de l'Aveyron. Une partie de la commune se trouve dans le massif granitique de l'Espinouse. C'est sur l'une des arêtes  du massif que se situe la petite chapelle de Saint-Eutrope.

DSC_0006.jpg

Vue de l'arête granitique supportant la chapelle.

DSC_0011.jpg

Vue rapprochée de la chapelle. 

Il faut compter environ 55 mn pour accéder à la chapelle Saint-Eutrope depuis le village de Castanet-le-Haut. On chemine au début à travers une châtaigneraie et on passes à côté d'un séchoir à châtaignes en ruines. Ensuite le sentier grimpe de plus en plus haut et on chemine à découvert à travers la bruyère. Avant d'atteindre la chapelle on franchira des dalles rocheuses inclinées, par des marches d'escalier instables et mieux vaut ne pas être sujet au vertige !

DSC_0098.jpg

Séchoir à châtaignes (appelé clède en Cévennes) en ruines.

DSC_0012.jpg

Franchissement de dalles granitiques inclinées.

DSC_0013.jpg

Le passage en escalier.

Enfin arrivé presque au sommet d'une arête rocheuse on découvre la chapelle de Saint-Eutrope qui a été restaurée et un panneau a été apposé sur l'un de ses murs et nous en explique l'historique.

DSC_0014.jpg

Vue de la chapelle.

DSC_0030.jpg

La porte de la chapelle.

DSC_0024.jpg

L'intérieur de la chapelle et son arc triomphal.

DSC_0026.jpg

L'autel.

Cette chapelle est située sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Auparavant dans la commune de Rosis, elle fut cédée à Castanet-le-haut pour...quatre sacs de châtaignons ! C'est encore de nos jours un lieu de pélérinage. Autrefois la dernière montée était effectuée à genoux par les pénitents qui avaient beaucoup à se faire pardonner.

DSC_0028.jpg

Le toit en lauzes de la chapelle.

La chapelle actuelle date du XIVème siècle, elle semble succèder à un édifice pré-roman. C'était vraisemblablement dès l'origine un ermitage. Le logement de l'ermite qui desservait autrefois la chapelle se trouve accolé à celle-ci à l'Est. Saint Eutrope évêque de Saintes à l'époque paléochrétienne fut très honoré en Saintonge au moyen âge. A Castanet-le-Haut la tradition est que Saint Eutrope y prêcha l'évangile et qu'il se retirait sur la montagne pour y prier. Chaque année le 30 avril le jour de sa fète une procession est organisée par les habitants de Castanet pour honorer sa mémoire.

DSC_0031.jpg

Vue sur Castanet depuis la chapelle.

DSC_0033.jpg

La chapelle et l'ermitage.

Cette balade est déconseillée avec de jeunes enfants et aux personnes sujettes au vertige.

(Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur de ce blog)

15/02/2014

Conférence de Jean CLOTTES

C'est avec grand plaisir que nous avons pu assister à la conférence que donnait Jean Clottes à la Maison des savoirs d'Agde (en partenariat avec le GRAA) le 14 février 2014. Nous avions déjà eu l'occasion de le voir dans cette même salle il y a quelques années. Et plus récemment en juin dernier, ce fut pour nous un grand moment de visiter la grotte de Niaux avec pour guide Jean Clottes que nous apprécions depuis toujours pour son érudition, ses travaux et publications, et le côté humain de ce grand chercheur, son humilité et sa grande gentillesse. 

117.jpg

A la grotte de Niaux, J.Clottes à gauche, J.P. Cros et moi-même.

Voici un extrait de la conférence de Jean Clottes qui avait pour thème les Chamanes des cavernes. 


 

25/01/2014

29 ème Bourse aux minéraux de Nîmes

Comme nous l'avions précédemment annoncé c'est ce weekend que se tient la 29 ème bourse aux minéraux et fossiles de Nîmes au Stade des Costières. Voici quelques vues de cette manifestation. 

DSC_0032.jpg

DSC_0035.jpg

DSC_0033.jpg

Stand de fossiles (poissons).

DSC_0034.JPG

Baryte bleue du Maroc.

DSC_0037.jpg

Minéraux de l'Oisans.

DSC_0030.jpg

Trilobites.

La bourse est ouverte samedi et dimanche de 9h à 19 h.

Bonne visite!

11/11/2013

Le dolmen du Cap del Pouech

Si de nombreux dolmens ont été érigés dans le département de l'Ariège, bien peu d'entre eux n'ont pas été détruits au cours des siècles. On en compte une petite quinzaine dont onze sont situés à proximité du Mas d'Azil. Situé à 25 km au nord-ouest de Foix, l'un des plus grands et les mieux conservés du Plantaurel est le dolmen du Cap del Pouech.

Situé sur un lieu élevé comme son nom l'indique, ce dolmen a été restauré dans les années 60. C'est le plus connu du secteur et le mieux indiqué pour s'y rendre en voiture. Il fait partie d'une boucle de randonnée Natura 2000 accessible en famille.

DSC_0182.jpg

Le dolmen est composé de quatre orthostats (pierres dressées de champ) et d'une table. Il fut fouillé au milieu du XIXème siècle par l'abbé Pouech, chanoine titulaire de la cathédrale de Pamiers qui y trouva de nombreux ossements humains. L'abbé Pouech est surtout connu comme géologue. Il étudia en particulier les terrains tertiaires de l'Ariège. Il fut un collaborateur régulier du Bulletin de la Société géologique de France. En paléontologie ce fut le premier découvreur d'ossements et d'oeufs de dinosaures en Ariège. Il découvrit aussi des ossements fossiles d'hippopotame à Caoué et de grand saurien à Bédeilhe. Il effectua des fouilles dans la grotte de l'Herm.

DSC_0181.jpg

Le dolmen du Cap del Pouech est daté de l'âge du bronze (-1800 - 700 avant J.-C.).

DSC_0184.jpg

Renseignements :  Office de Tourisme des Vallées de l'Arize et de la Lèze 05 61 69 99 90

www.tourisme-arize-leze.com

(Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/05/2013

Exposition au Musée archéologique de Nîmes

Invitation fildelepee1.jpg

"Au fil de l'épée, Armes et guerriers en pays celte méditerranéen" : le musée archéologique de Nîmes présente une exposition temporaire du 4 mai au 31 décembre 2013. On pourra y découvrir quel était l'armement des guerriers à Nîmes et sa région avant et pendant l'occupation romaine.

Notre association ASPAHC a consenti à cette occasion au prêt du mobilier archéologique de la tombe protohistorique de Saint-Antoine, qui a été présentée précedemment à Bribacte, Lattes et Ambrussum.

Affiche-colloque-212x300.jpg

Le 37e colloque international de l'AFEAF qui se déroulera à Montpellier du 8 au 11 mai 2013 salle Rabelais (27 Boulevard Sarrail) visitera cette belle exposition ainsi que celle qui est en place au musée de Lattes "Une odyssée gauloise. Parures de femmes à l'origine des premières circulations entre la Grèce et la Gaule."

Programme%20AFEAF%202013%20def.pdf

27/04/2013

Une odyssée gauloise, exposition Musée de LATTES

invitation web.jpg

Voici une nouvelle exposition proposée par le Musée Henri Prades à Lattes du 27 avril 2013 au 12 janvier 2014, "Une odyssée gauloise" Parures de femmes à l'origine des premiers échanges entre la Grèce et la Gaule.

Avant la fondation de Marseille par les Phocéeens en 800 avant J.-C., le Nord-Ouest de la Méditerranée était pour les Grecs un terrain d'aventure et d'exploration. Ils y cherchaient des produits rares, comme le cuivre, l'étain ou l'ambre.

Du Languedoc à la Sicile, l'exposition suit le parcours fabuleux d'objets, la plupart du temps des parures féminines en bronze, d'un bout à l'autre du monde connu des Grecs, du coeur de l'Europe celtique jusqu'au Caucase.

Le dispositif scénographique fait la part belle à des maquettes et autres reconstitutions de scènes de vie traitées à la manière de bande dessinées. De même, des frises d'images audio-visuelles animées sur l'écran, sur tablettes et sur cartels de vitrines, permettent d'appréhender les vestiges archéologiques exposés tout en abordant le contexte économique et les conceptions religieuses et mythiques dans lesquelles ces explorations prenaient place.

visuel-027867-1-parures_1359541097139.jpg

Exposition reconnue d'intérét national par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Ste archéologique Lattara-Musée Henri Prades

390 avenue de Pérols-LATTES

museearcheo.montpellier-agglo.com

09/10/2012

Un gisement de quartz dans l'Hérault

C'est au cours d'une ballade dominicale entre amis que nous avons récemment eu l'occasion d'observer un gisement de quartz dans le département de l'Hérault. Le hasard nous permet de temps en temps ce type de découverte. On la doit à une erreur d'itinéraire et à l'oeil exercé de votre serviteur. En effet j'avais prévu de montrer un site à des amis et je me suis trompé de chemin (il faut dire que je n'étais pas retourné sur le site depuis une vingtaine d'années) et du véhicule d'un ami j'ai repéré l'affleurement de quartz.

DSC_0147.jpg

Vue du gisement de quartz.

Le site est situé dans le nord du département de l'Hérault, dans la haute vallée de l'Orb. Un filon de quartz est inclus dans un affleurement de dolomie. Toute proportion gardée en comparaison des fentes alpines qu'on appelle dans le langage des minéralogistes "fours" , on a pu observer ce type de cavité, sorte de géode entièrement tapissée de quartz.

DSC_0148.jpg

Filon de quartz dans la dolomie calcaire.

DSC_0141.jpg

Géode de quartz.

DSC_0146.jpg

Vue de cristaux de quartz.

Bien sur la comparaison avec les magnifiques cristaux de quartz des Alpes n'a pas lieu d'être. Néanmoins à l'échelon régional, une prospection plus poussée du site et l'attaque du filon avec des moyens adéquats devraient permettre de sortir de belles pièces minéralogiques.

(reproduction interdite sans autorisation de l'auteur).

AVIS: notre association travaille à la réalisation d'une exposition permanente de géologie, minéralogie et paléontologie. Elle fait appel à tous ceux qui pourraient nous confier des spécimens pour exposition, nous contacter par mail: aspahc@yahoo.fr