Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2011

Les vingt ans de l'ASPAHC 1991-2011

 

IMG_5365.JPG

Exposition archéologique

Les 14 et 15 mai dernier l' ASPAHC (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Archéologique et Historique de Castelnau-de-Guers) organisait à la salle du peuple de Castelnau, avec le soutien de la Mairie et du Conseil général de l'Hérault une série de manifestations pour fêter le vingtième anniversaire de sa création.

Durant ces deux journées qui ont connu un succès mérité, un public venu en nombre a pu apprécier les différentes présentations de haut niveau, consacrées aux découvertes récentes de l'archéologie héraultaise.

IMG_5380.JPG

 Michel Christol en compagnie du président de l'ASPAHC

Parmi les personnalités scientifiques qui ont bien voulu honorer de leur présence ces journées on notait la présence de notre compatriote Michel Christol professeur émérite d'histoire romaine de la prestigieuse chaire de la Sorbonne qui a encore une fois passionné l'auditoire, ainsi que M Jean Valcarcel  doyen de l'Université Montpellier I faculté de chirurgie dentaire.

IMG_5375.JPG

M le doyen Jean Valcarcel

Lors de l'ouverture de ces manifestations nous avons appuyé notre discours sur l' aide importante que le Conseil général de l'Hérault nous apporte depuis la création de notre association, ainsi que plus généralement pour l'archéologie de notre département. La première intervention que nous avons présenté concernait la grotte sépulcrale rhino 4 à Péret dont l'ASPAHC assure la gestion financière. Le docteur Jean Marc Patard et le doyen Jean Valcarcel présentèrent l'étude des restes dentaires humains de cette grotte et l'apport de leur discipline dans la recherche liée aux populations chalcolithiques de mineurs et de métallurgistes. 

Elian Gomez directeur du service archéologique de la ville de Béziers présenta les découvertes archéologiques réalisées récemment dans cette ville. Il nous présenta également ses recherches sur le site protohistorique de Montjoui à Florensac. Marie Laroche du service archéologique de la Communauté de communes Nord du bassin de Thau présenta l'intervention archéologique menée sur le site du Mas de Garric à Mèze. Christian Tourette de l'association Ibis présenta les recherches subaquatiques qui sont conduites à Agde dans le fleuve Hérault et qui livrent des vestiges de l'âge du bronze. Michel Christol fit ensuite un exposé sur Les horizons de l'établissement Grec d'Agde. Puis un vin d'honneur permit aux participants de continuer à débattre autour d'un bon verre de vin et d'un buffet dînatoire.

IMG_5394.JPG

Une parie des convives au buffet dînatoire

Le dimanche une sortie était organisée, "balade du patrimoine" qui permit de découvrir des ruines antiques et des carrières romaines dans les garrigues de Florensac, puis de visiter le site de Saint-Nicolas à Castelnau-de-Guers avec une découverte récente de bases de murs qui restent à fouiller.

IMG_5401.JPG

Mur gallo-romain de la villa de Saint-Peyre à Florensac

IMG_5407.JPG

Découverte de murs près de la chapelle Saint-Nicolas de Talpusiac

Après cette balade dans la garrigue, on assista à la projection d'un film sur les fouilles paléontologique qui sont conduites par Eric Buffetaut et l'association ACAP à Cruzy. Le président de l'ASPAHC présenta ensuite un exposé sur "20 ans de recherches archéologiques et paléontologiques et de restauration du patrimoine avec l'ASPAHC". Michel Christol conclut ces journées avec " les débuts de la Province de Transalpine ". Le président de l'ASPAHC remercia ensuite tous les participants, public et intervenants,  et comme la veille redit combien le soutien du Conseil général de l'Hérault était important pour la vie associative que conduit l'ASPAHC depuis sa création. 

entrer des mots clefs

Une partie de l'auditoire

M le maire de la commune fut aussi remercié pour son soutien dans l'organisation de ces journées. Celui -ci remercia l'association du patrimoine pour l'organisation de ces journées "très pointues " et plus généralement pour son action pour le patrimoine local. "Hors micro" il annonça que l'équipe municipale recherchait une solution pour doter l'ASPAHC d'un local et d'une salle d'exposition d'ici la fin de son mandat. Affaire à suivre !!! Enfin tout le monde se retrouva devant le verre de l'amitié.

entrer des mots clefs

Après le stress lié à l'organisation, moment de détente entre le président de l'ASPAHC à gauche, Christian un membre au centre et le maire de la commune Jean-Charles Sers à droite.

L'ASPAHC organise des expositions et des conférences, des excursions sur des sites archéologiques et mène des recherches archéologiques et paléontologiques. Depuis sa création elle restaure la chapelle Saint-Antoine à Castelnau-de-Guers. Un bulletin d'informations est adressé à ses adhérents. Adhésions 10 € membre, 20 € bienfaiteur.  

Contact: ASPAHC 8 bis place de la mairie 34120 Castelnau de Guers

26/04/2011

Exposition PREHISTOIRES au Muséum de Toulouse

VISUELEXPO-ITAL.jpg

La préhistoire est une science qui est relativement récente puisqu'elle est née au début du 19ème siècle. La région de Toulouse  avec la proximité des grottes préhistoriques des Pyrénées a eu un rôle de premier plan dans l'émergence de cette science, avec de jeunes chercheurs régionaux. On citera entre autres parmi ces pionniers Edouard Lartet, Paul Tournal, Jean-Baptiste Noulet, Emile Cartailhac, Edouard Piette...

_JHO1144.JPG

Buste d'Emile Cartailhac et collection Lartet en arrière plan. 

_JHO1149.JPG

L'enquête. 

La sépulture mésolithique conservée au Muséum de Toulouse est le point de départ de l'enquête qui recouvre les grands champs disciplinaires nécessaires à l'étude de la préhistoire. La sépulture de Téviec (Saint-Pierre de Quiberon, Morbihan) est datée du Mésolithique récent, soit dans le courant de la seconde moitié du 6e millénaire avant J.-C. C'est grâce à un don de Saint-just Péquart  que ce spécimen est arrivé à Toulouse en 1937. Le couple Péquart après avoir étudié de nombreux sites en Bretagne s'installa en Ariège dès 1935 pour fouiller la grotte du Mas d'Azil et se lia alors avec un préhistorien renommé de la région, le comte Henri Bégouën qui était conservateur de la section de préhistoire du Muséum de Toulouse. 

_JHO1175.JPG

Squelettes de faune quaternaire : ours, rhinocéros, cerf.

Téviec : la scène du crime

Avec la sépulture de Téviec, les visiteurs se retrouvent dans la peau d'un enquêteur menant ses investigations dans un univers qui fait appel aux experts et aux scientifiques les plus pointus. Qui sont ces humains recroquevillés dans une même sépulture ? Quels sont ces objets qui les entourent ?  Que nous révèlent-ils sur nos origines ? Des sciences traditionnelles aux techniques les plus contemporaines, c'est une multitude d'outils qui sont désormais au service des chercheurs, et, pour l'exposition, à la portée des grands et des petits, invités à faire preuve d'observation et de déduction...

_JHO1190.JPG

La sépulture de Téviec. 

_JHO1199.JPG

Photographies de la fouille de la sépulture de Téviec en 1928. 

Une monographie sur la nécropole de Téviec fut publiée en 1937. On considérait alors que la sépulture A de Téviec était celle d'un homme et d'une femme. En 1938 on reconstitua la sépulture et elle fut présentée au public jusqu'à la fermeture du muséum à la fin des années 1990. Afin de valoriser au mieux cet élément emblématique des collections et de l'histoire du Muséum, il a été décidé d'entreprendre la numérisation de la sépulture, notamment pour sa restauration. Il a été découvert au cours de différentes analyses que les deux squelettes de la sépulture sont en fait de sexe féminin. D'autre part en débarrassant les crânes de matières destinées à combler brèches et cassures on a découvert des marques de fractures qui soulèvent la question de la mort des deux individus. 

_MG_9769.JPG

 Au centre statue-menhir de Frescaty, Tarn.

_JHO1155.JPG

PREHISTOIRE(S), l'enquête dévoile des collections quelquefois inédites au public et offre un focus important sur l'actualité de la recherche en préhistoire.

EXPOSITION TEMPORAIRE jusqu'en juin 2011 au Muséum de Toulouse 35, allées Jules-Guesde 31000 Toulouse Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

Contact Public : 05 67 73 84 84

Remerciements : Ils s'adressent à l'équipe du Muséum de Toulouse pour son accueil et plus particulièrement à Gaëlle Cap-Jédikian Chef de projet EXPOSITION. Crédit photo : Muséum de Toulouse.

index.php?lang=fr