Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/07/2014

La bourse aux minéraux de Millau 2014 en photos

 

La bourse aux minéraux et fossiles de Millau est incontournable pour les amateurs du sud de la France. C'est toujours l'occasion de ramener quelques pièces intéressantes pour entrer en collection soit par l'achat soit par l'échange. Je trouves d'ailleurs que de nos jours le plus intéressant c'est ce qui se passe dans la partie échanges à l'extérieur, plutôt que que dans la salle ou exposent les professionnels. Et effectivement quand on voit le nombre de personnes qui cheminent à travers les stands à l'extérieur et le peu de public qui est présent à l'intérieur, on a vite compris ou se situe l'intérêt de cette bourse.

DSC_0002.jpg

Stands des échanges.

L'élément majeur réside en effet dans le fait que les exposants amateurs présentent très souvent des découvertes récentes faites dans leur région d'origine, et qu'il y a pas mal de minéralogie française. Il y a ainsi la possibilité de faire des échanges intéressants. A contrario lorsqu'on voit les pris affichés par les professionnels, qui sont complètement exorbitants, on comprends que d'année en année on trouve moins de public qui puisse acquérir des pièces à quelques centaines d'euros.

DSC_0008.jpg

Un stand bien sympathique avec des minéraux alpins.

DSC_0003.jpg

Une baryte d'Espagne (la union).

DSC_0013.jpg

DSC_0014.jpg

DSC_0012.jpg

Une calcite des Pyrénées et l'un des frères Guillet (chapeau) qui l'a échangée.

DSC_0006.jpg

Quartz de Vizille.

DSC_0004.jpg

Baryte de la Mure.

DSC_0005.jpg

Baryte de la Mure.

DSC_0023.jpg

Aigue-marine, Pakistan.

DSC_0016.jpg

Baryte bleue, Nador, Maroc.

DSC_0017.jpg

DSC_0022.jpg

Baryte bleue, Nador, Maroc.

DSC_0025.jpg

Galène, Bulgarie.

DSC_0024.jpg

Hyaline opal et schorl, Namibie.

DSC_0019.jpg

Poissons fossiles.

DSC_0020.jpg

Poisson fossile à 2700 €......

DSC_0009.jpg

DSC_0010.jpg

Moments de convivialité.

La convivialité est présente dans les espaces réservés aux amateurs qui s'y retrouvent d'année en année et partagent de biens sympathiques moments dans la bonne humeur, à l'heure de l'apéro. J'ai pu y retrouver certains d'entre eux qui animent toute l'année "le forum" Géoforum sur le net, parmi lesquels, Kayou, 1 frangin, Dédé la mitraille et Evelyne.

DSC_0018.jpg

Vue des stands professionnels.

Comme tous les ans j'ai pu rapporter de la bourse de Millau quelques pièces et maintenant j'attends les prochains rendez-vous de ma région, à Clermont-l'Hérault à la mi aout et Narbonne début septembre. Et bien sur mes recherches personnelles vont reprendre après les chaleurs estivales.   

 

18/07/2014

Bourse-Exposition Internationale MINERAUX-FOSSILES de MILLAU

post-3743-0-42104500-1403762236.jpg

La 43e Bourse-Exposition Internationale de minéraux et fossiles de Millau organisée par le Club Millavois de Géologie aura lieu les 19 et 20 juillet au Parc de la Victoire à Millau. 

Bonnes affaires !

07/07/2014

Le musée de la mine à Escaro (Pyrénées orientales)

Escaro se situe à une quinzaine de kilomètres de Villefranche du Conflent. C'est grâce à une association composée d'anciens mineurs qu'un musée de la mine a pu y ouvrir ses portes depuis décembre 2003. Le fameux fer du Canigou était jadis réputé. Les romains exploitèrent le minerai de fer dès le milieu du deuxième siècle avant Jésus-Christ comme en atteste la découverte de monnaies et d'outils. C'est surtout au début du 19ème siècle que l'exploitation du minerai de fer prend son essort. Sur ordonnance royale quatre concessions seront crées : Aytua d'une superficie de 675 hectares exploité de 1843 à 1962, Les Escoumes, 105 hectares exploité de 1906 à 1962, Escaro Nord 26 hectares exploité de 1883 à 1963 et Escaro sud 107 hectares, exploité de 1875 à 1954. L'exploitation en carrière de spath fluor (fluorite) a cessé son activité en 1993. Elle a occasionné la destruction d'une partie du village d'Escaro.

mine-escaro-019.jpg

Vue du bâtiment abritant le musée.

MinesDEscaro1.jpg

Les différentes concessions minières.

Le site minier d'escaro et Aytua fut un haut lieu de l'extraction minière. La commune comptait peu avant la guerre 550 habitants, à l'apogée de l'exploitation minière. Il y avait une école, trois cafés, une mercerie, une boucherie, une épicerie. On entrait jeune à la mine, dès l'âge de 14 ans, on portait les outils des mineurs, à 15 ans on poussait les wagonnets. Les paysans du coin étaient embauchés à la mine, ainsi que des ouvriers mineurs espagnols, italiens, polonais et yougoslaves. Le travail y était pénible, les maladies étaient fréquentes (silicose, arthrose). 

DSC_0204.jpg

L'exploitation de fluorite.

La visite du musée permet de voir des échantillons du minerai qui était extrait de la mine, l'outillage qui était utilisé par les mineurs, pics, scies, marteaux perforateurs et pneumatiques. On découvre aussi son équipement, lampes à carbure et à huile ainsi que les objets de la vie quotidienne. Une extraordinaire collection de wagonnets est présentée dans le musée,  ils ont été récupérés et restaurés par les anciens mineurs.

DSC_0150.jpg

Vitrine avec lampes et casques de mineurs.

DSC_0202.jpg

Wagonnet et minerai.

DSC_0152.jpg

Différents wagonnets.

DSC_0151.jpg

Wagonnet et caisses d'explosifs.

DSC_0191.jpg

Présentation de l'outillage des mineurs.

DSC_0201.jpg

Marteau perforateur.

DSC_0206.jpg

Pics et scie de mineur.

A l'extérieur du musée on pourra découvrir une galerie témoin, et une forge de mine en état de marche. Le plus extraordinaire à mon sens est de pouvoir voir fonctionner une locomotive de mine tractant des wagonnets sur une portion de voie ferrée ainsi qu'une une pelle mécanique pneumatique. C'est très rare de nos jours de pouvoir voir une locomotive et une pelle en état de marche, et on doit féliciter les personnes qui les ont entièrement démontées et remis en état de marche. Je connaissais l'existence de pelles dans des galeries de mines dans le Gard, mais maintenant elles ne sont plus visibles car les entrées de galeries ont été foudroyées.

DSC_0157.jpg

Mine témoin.

DSC_0159.jpg

Détail du boisage.

DSC_0164.jpg

La voie ferrée reconstituée et au fond la forge et le musée.

DSC_0166.jpg

La pelle mécanique pneumatique.

DSC_0177.jpg

DSC_0170.jpg

La locomotive.

DSC_0172.jpg

la locomotive et ses wagonnets.

DSC_0185.jpg

Un wagonnet aérien.

Le musée de la mine d'Escaro est ouvert l'été tous les jours sauf le jeudi de 15h à 18h.  Des visites hors saison sont possibles ainsi que la visite de sites miniers pour les groupes se renseigner au 04-68-97-15-34.

(Reproduction interdite)