Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/06/2014

Le château Sainte-Marie à Luz-Saint-Sauveur, Hautes Pyrénées

IMG_6097.jpg

Vue du château dans la traversée de Luz-Saint-Sauveur.

Ce château a été construit au Xème siècle par les comtes de Bigorre. Bâti sur un éperon rocheux c'était un point stratégique pour défendre la vallée. 

st marie.jpg

Photo stéréoscopique du 19 ème siècle.

938_001.jpg

Carte postale.

Au XIVe siècle, ce furent les hospitaliers de Saint-Jean et plus tard les chevaliers de Malte qui l'occupèrent puis les Anglais à qui il fut repris en 1404. C'est en effet en 1360 que le château rentre dans le domaine d'Angleterre. C'est le dernier fort que possèdent les Anglais dans le pays avant qu'il leur soit enlevé en 1404 par le comte Clément avec le secours des gentilshommes de Bigorre et de Barèges commandés par Auger de Coffite, grande famille de Luz. Une chapelle attenant au château (Ste Marie du Castet) a subsisté jusqu'à la Révolution de 1789.

DSC_0196.jpg

Chemin d'accès au château taillé dans le schiste.

DSC_0207.jpg

Vue générale du château depuis son accès.

DSC_0202.jpg

La porte du château vue de l'intérieur.

Bien qu'en ruines ce château conserve de beaux restes qui ont été restaurés sous l'autorité de l'architecte des bâtiments de France. On peut y observer deux tours, une ronde et l'autre carrée qui était le donjon. On trouve pour la première fois mention du donjon carré en 1180.

DSC_0201.jpg

Le donjon.

DSC_0200.jpg

La tour ronde.

L'ensemble de l'édifice avec l'enceinte quadrangulaire, la tour ronde munie de latrines et autrefois couverte de lauzes, les restes d'un logis appuyé à la courtine, date du XIVe siècle.

DSC_0208.jpg

La tour ronde vue de l'extérieur du château.

DSC_0204.jpg

Emplacement du logis appuyé à la courtine.

Une légende veut que pendant la période où le château était occupé par les routiers et où ils emprisonnaient les gens qu'ils rançonnaient, un jour, les hommes ramenèrent une jeune et jolie fille du village d'Arcizans nommée Marie. Le chef des routiers, la trouvant si belle, plutôt que de la rançonner, voulut la prendre pour épouse. Pendant que son fiancé cherchait à la délivrer et rodait autour du château, Marie priait la Vierge pour qu'elle la délivre.

Le matin des noces, un nuage lumineux apparut dans le ciel bleu, descendit sur le château, et enveloppa la tour ou était enfermée la prisonnière. Un cortège d'anges l'emporta alors au ciel...

Revenu de sa surprise, et manifestant sa colère, le chef des routiers s'exposa sur une fenêtre du château, et s'écroula, tué d'une pierre en plein front, que lui lança avec sa fronde le fiancé.

Le fiancé de Marie, deviendra ermite et s'isolera à la chapelle Saint-Pierre, qui plus tard sera reconstruite en chapelle Solferino. Ainsi, naquis le nom du château Sainte-Marie.

 

Inscrit le 16 octobre 1930 aux Monuments historiques et restauré depuis 1980 le château, propriété privée est accessible au public. Il faut compter 30 mn de marche AR. A Esquièze, juste avant d'entrer à Luz par la D921, prendre à gauche la D172 qui conduit à Vizos. Un étroit sentier s'engage sur la droite, le long du jardin de l'hôtel "le Montaigu".

(Reproduction interdite)

 

Les commentaires sont fermés.