Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/04/2013

Exposition au Musée de préhistoire de Tautavel : Néandertal l'européen

exponeandertal.jpg

L'exposition "Neandertal, l'Européen" vous invite à la rencontre d'une fascinante humanité, antérieure à la nôtre, qui s'est éteinte vers 30 000 ans avant notre ère.

Que savons-nous de ces hommes de Néandertal, dont l'évolution commence il y a quelque 500 000 ans en Europe, avec les anténéandertaliens ? Quelles différences anatomiques constate-t-on par rapport à nous ? Dans quel(s) contexte(s) climatique(s) vivaient-ils ? Quelle faune et quelle flore côtoyaient-ils ? Quelle était leur mode de vie ? Quand et comment ont-ils disparu ?

La Direction de l'Archéologie du Service public de Wallonie, le Musée de la Préhistoire en Wallonie et le Musée de Préhistoire de Tautavel vous présentent l'état actuel des connaissances sur ces hominidés.

Dans le Languedoc-Roussillon, les sites de la Crouzade, de Bize ou encore de l'Hortus permettent de mieux connaître ces hommes de Néandertal, leurs habitudes de vie et certains de leurs rites. Des résultats inédits sur ces sites régionaux sont présentés dans l'exposition.

Exposition temporaire du 27 avril 2013 au 6 janvier 2014.

http://www.tautavel.com/

27/04/2013

Une odyssée gauloise, exposition Musée de LATTES

invitation web.jpg

Voici une nouvelle exposition proposée par le Musée Henri Prades à Lattes du 27 avril 2013 au 12 janvier 2014, "Une odyssée gauloise" Parures de femmes à l'origine des premiers échanges entre la Grèce et la Gaule.

Avant la fondation de Marseille par les Phocéeens en 800 avant J.-C., le Nord-Ouest de la Méditerranée était pour les Grecs un terrain d'aventure et d'exploration. Ils y cherchaient des produits rares, comme le cuivre, l'étain ou l'ambre.

Du Languedoc à la Sicile, l'exposition suit le parcours fabuleux d'objets, la plupart du temps des parures féminines en bronze, d'un bout à l'autre du monde connu des Grecs, du coeur de l'Europe celtique jusqu'au Caucase.

Le dispositif scénographique fait la part belle à des maquettes et autres reconstitutions de scènes de vie traitées à la manière de bande dessinées. De même, des frises d'images audio-visuelles animées sur l'écran, sur tablettes et sur cartels de vitrines, permettent d'appréhender les vestiges archéologiques exposés tout en abordant le contexte économique et les conceptions religieuses et mythiques dans lesquelles ces explorations prenaient place.

visuel-027867-1-parures_1359541097139.jpg

Exposition reconnue d'intérét national par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Ste archéologique Lattara-Musée Henri Prades

390 avenue de Pérols-LATTES

museearcheo.montpellier-agglo.com

08/04/2013

La Motte un site de l'âge du Bronze dans le lit de l'Hérault à Agde

Capture-d’écran-2013-04-04-.gif

Localisation du site.

Le site de la Motte est situé sur la commune d'Agde, dans le lit du fleuve Hérault à 4,5 km de son embouchure. Il a été découvert en 2003 au cours d'une prospection subaquatique par C. Tourrette, P. Moyat et l'association IBIS d'Agde. Le site qui est conservé à une profondeur de 4 à 7 m est connu en particulier par la découverte en place d'un dépôt d'objets de bronze (326 pièces) d'une parure féminine qui devait être contenu dans un coffret décoré de disques de bronze (parue exposée au musée de l'Ephèbe d'Agde).

Capture d’écran 2013-04-07 à 14.05.19.png

Vue du dépôt au moment de sa découverte (photo P. Moyat).

Capture d’écran 2013-04-07 à 14.05.27.png

Le dépôt en cours de prélèvement (photo P. Moyat).

Capture d’écran 2013-04-07 à 14.02.16.png

Reconstitution de la parue (dessin Patrick Pliska, CREAM Vienne).

2013-01-08 15.49.47_50ec4c4355db5.jpg

Eléments restaurés de la parure du site de la Motte exposés au Musée de l'Ephèbe à Agde.

Après une première campagne de fouille programmée en 2011, le site de la Motte vient de faire l'objet d'une seconde campagne de fouilles en mars dernier. Ces travaux sont placés sous la responsabilité scientifique de Jean Gasco (CNRS) et les recherches dans le fleuve sont effectuées par une dizaine de plongeurs/archéologues avec à la fois des plongeurs professionnels et les bénévoles de l'association IBIS.

DSC_0004.JPG

Membres de l'association IBIS avant une plongée.

DSC_0001.jpg

La base de plongée et le site balisé par des bouées jaunes.

DSC_0003.jpg

Vérification du matériel de plongée.

Le site de la Motte est daté de la fin de l'Age du Bronze (III B) aux alentours de 800 avant J.-C. Le fond de l'Hérault conserve des objets qui sont parfois brisés sur place et des pieux dont certains ont des extrémités carbonisées. Le mobilier archéologique est particulièrement abondant et très bien conservé. De nombreux ossements de faune ont été découverts ainsi que des objets en matière organique (cordages, éléments de filet de pèche) et de très nombreuses meules en roche volcanique.

cache_4663553.jpg

cache_4663557.jpg

cache_4663535.jpg

Mobilier céramique du bronze final (photos IBIS Y.Gasco).

cache_4663833.jpg

Céramique brisée en place (photo IBIS C. Bathelemy).

cache_4663493.jpg

Pieux en bois (cliché IBIS).

Les sondages ont également permis de dégager de très nombreuses pierres basaltiques. Si selon J.Gasco les relevés effectués par les plongeurs permettent d'entrevoir des assemblages de pierres et des alignements de pieux, il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions définitives. Il se pourrait néanmoins que l'on soit en présence de restes d'habitations (de pècheurs ?) qui seraient installées à proximité d'un gué.

DSC_0007.jpg

J.Gasco (au centre) commentant le site de la Motte.

Les recherches sur ce site n'en sont qu'à leur début, c'est un travail de longue haleine. La fouille subaquatique est particulière et en milieu fluviatile encore différente. Les plongeurs/archéologues travaillent généralement par deux et effectuent une plongée d'une heure, dans une eau froide, avec peu de visibilité. Il convient de signaler que si ce site livre un abondant mobilier archéologique dont l'étude est précieuse pour les archéologues, il ne présente aucun intêret pour d'éventuels pillards car ici pas d'amphores complètes qui pourraient se monnayer !

Il y a 2800 ans lorsque cette communautée de la fin de l'Age du Bronze était installée sur le site de la Motte, quel était le niveau du fleuve ? le bras de l'Hérault passait-il d'ailleurs à proximité immédiate du site ? Une campagne de carrotages a débuté et permettra peut être d'élucider la question. Gageons que les prochaines campagnes de recherches apporteront leur lot de découvertes et permettront d'en savoir d'avantage sur cette implantation humaine antérieure à la fondation de la cité d'Agde.

DSC_0009.jpg

La carroteuse en fonction près du site de la Motte.


cache_4663488.jpg

Remerciements à l'association IBIS et en particulier à C. Tourrette et Yves Gasco.

http://www.ibis-archeosub.com/

(Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur du blog).

 

05/04/2013

Le symbolisme des heurtoirs populaires languedociens

P1_NEWS.jpg

Objets d'Art à part entière, les heurtoirs séduisent les photographes, les poètes et les amateurs du patrimoine. Surgissant du passé, iI émane d'eux une sorte de mystère indéfinissable mêlé à une valeur symbolique. Ceci interpelle et contribue à leur mémoire patrimoniale et culturelle.

Des symboles religieux issus du christianisme et de notre culture judéo-chrétienne mais aussi de civilisations plus anciennes, principalement gréco-romaine, sont encore présents.

Pourquoi Neptune, un vautour, un poisson ou une main avec une pomme sur une porte ?

Avec une trame chronologique en filigrane, l'auteur, au gré de promenades dans les rues de la région languedocienne, analyse les heurtoirs. En gardant en parallèle le rôle de la porte, il lance des pistes d'interprétation et développe les symboles les plus significatifs.

Les symboles d'aujourd'hui ont-ils la force dimensionnelle de ceux où le spirituel et la conception de l'univers s'exprimaient par une représentation géométrique ou de ceux issus d'un monde où les dieux puissants de l'Olympe côtoyaient les mortels ?

 

A_coeur_Pezenas_12_r._anatole_France.jpg

Heurtoir "à coeur" Pézenas.

A_coq_silène_Montpellier.jpg

Heurtoir "coq silène" Montpellier.

 

A_palmette_Lodève_(9).jpg

Heurtoir "à palmette" Lodève.

 

Z_chien_Neffiès_(2)_bon.jpg

Heurtoir zoomorphe "chien" Neffiès.

 

Ouroboros_1_r._AP_Alliès_pezenas.jpg

Heurtoir "ouroboros" Pézenas.

 

P_Pezenas_goth._12_r._A._Sabatier.jpg

Heurtoir "gothique" en fer forgé, Pézenas.

Ce petit patrimoine si riche et si diversié en Languedoc méritait une publication. Le livre que publie Marie-Christine Matray est une étude sur le symbolisme des heurtoirs populaires languedociens du XVe au XXe siècle. Cette étude porte sur plus de 30 communes du Languedoc et plus de 35 symboles sont étudiés. L'auteur développe dans son livre les différents symboles, les différents styles et l'évolution du travail des métaux.


Ce livre de 92 pages et plus de 140 photos paraitra le 15 avril au prix de 16 €. On peut se le procurer auprès de l'auteur ( frais de port 3,92€ en envoi suivi) contact : invitationpatrimoine@gmail.com