Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2013

Les Mines de BRUOUX

DSC_0355.JPG

L'entrée du site des mines de Bruoux.

Dans une note publiée sur mon blog en 2009  je vous avais emmené dans le Lubéron à la découverte des ocres de Roussillon. A proximité, on peut visiter à Gargas le site des Mines de Bruoux qui est ouvert au public depuis 2009. Il s'agit d'anciennes mines d'extraction d'ocre qui ont été exploitées de 1884 jusqu'aux années 1950.

Ocriers_des_mines_du_Bruoux_à_Gargas.jpg

Ocriers des mines de Gargas.

mineurs a l'entree.jpg

Ouvriers mineurs à l'entrée de la mine.

Ce sont à l'origine des paysans poussés par la crise agricole de la fin du 19ème siècle qui se sont reconvertis en chercheurs d'ocre. Ces mineurs ont ainsi creusé un réseau souterrain de plus de 40 km de galeries. L'ocre a été extrait au prix d'un travail laborieux. Le précieux minerai était extrait à la seule force des bras des mineurs à l'aide de pioches, mais ils utilisèrent aussi l'explosif. 

DSC_0339.jpg

Traces d'outils sur les parois du site.

L'ocre se trouve dans le sol sous la forme de sables ocreux dont la coloration est due à la présence d'oxydes de fer (hématie, goethite, limonite). L'ocre que l'on extraillait des mines de Bruoux servait pour la fabrication du caoutchou, colorer les enduits des maisons et pour les palettes des artistes peintres.

DSC_0341.jpg

Une entrée de galerie de la mine de Bruoux.

DSC_0346.jpg

Autre galerie d'exploitation.

Les galeries de la mine de Bruoux ont une hauteur de 10 à 15 m pour une largeur de 3 m. Dans ce réseau souterrain de plus de 40 km on estime que l'on extraillait 40 000 tonnes de minerai par an. On visite aujourd'hui 650 m de galeries qui sont à une température de 10 °.

J'ai trouvé la visite du site des plus interressante, mais l'archéologue minier que je suis regrette que les photos soient interdites à l'intérieur des galeries !

DSC_0337.JPG

Vue générale de l'entrée des galeries de la mine de Bruoux.

Renseignements :  minesdebruoux.fr

Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur de ce blog.


 

 

Commentaires

Bonjour,
Merci pour ces quelques renseignements.
Connaitriez vous par hasard la profondeur maximum des mines de Bruoux?
L'acheminement de l'ocre dans les galeries était-il mécanisé(réseau ferré?) après la guerre?
Merci par avance pour vos réponses.
Bien à vous,
Francis Turpin.

Écrit par : Turpin | 06/08/2014

Les commentaires sont fermés.