Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/02/2011

Un mur préhistorique dans la grotte de l'aven laurier

Lors de la visite de la grotte de l'aven laurier sur la commune de Laroque près de Ganges (Hérault) nous avons pu y observer la présence des restes d'un muret qui est entièrement recouvert de calcite. Il s'avère qu'il s'agit d'un mur qui a été édifié par l'homme préhistorique.

 

entrer des mots clefs

Aven grotte des lauriers, emplacement de la cavité au mur préhistorique.

 

entrer des mots clefs

Entrée de la cavité.

La grotte que nous avons visité fait partie du système karstique complexe de l'aven laurier qui comporte plusieurs niveaux de galeries. Des fouilles archéologiques anciennes ont démontré l'utilisation de la cavité comme grotte sépulcrale au néolithique final. Les restes de mur que nous y avons observé barraient donc l'accès à une zone funéraire. Dans une étude sur les traces d'aménagement des cavités naturelles durant la préhistoire récente, parue en 1992 l'archéologue Philippe Galant publie un relevé de la grotte dans laquelle il démontre la présence d'un second mur au fond de la salle sépulcrale au contact avec un puits de 39 m de profondeur.

 

entrer des mots clefs

Boyau donnant accès à une salle.

Depuis la falaise extérieure on pénètre dans la galerie par un passage étroit puis en rampant dans un court boyau qui donne accès dans une salle dans laquelle on se tient debout. La galerie fait une cinquantaine de mètres de long et  tout en se rétrécissent débouche sur un puits. Dans le passage entre la salle et le fonds du couloir on observe sur la droite les restes d'un mur en pierre sèche fortement concrétionné qui doit avoir 1,30 m de hauteur. Sur la gauche un gros tas de pierres résulte du démontage du mur. 

 

entrer des mots clefs

Vue de la galerie avec les restes d'un mur.

entrer des mots clefs

A droite mur calcité,  à gauche blocs effondrés du mur, et élévation probable.

 

IMG_4208.jpg

Détail du mur concrétionné.

 

entrer des mots clefs

Plan de la cavité (relevé topo S. Santonja et Ph. Galant 1990).

Si depuis quelques années on a pu observer d'autres traces d'aménagement de cavités  par l'homme il y a plus de 4000 ans, on a aussi pu démontrer que l'homme préhistorique a aussi fréquenté des grottes à une période plus reculée, au paléolithique.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.