Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2010

Quartz minéralisé des mines de Cabrières (Hérault)

Au cours de nos recherches dans le secteur minier de Cabrières-Péret il nous arrive d'échantillonner des minerais à des fins d'analyses. Voici une plaque de quartz qui présente une minéralisation en azurite et malachite.

IMG_4091.JPG

Plaque de quartz "en dents de cochon". 

Cette plaque de quartz mesure 110 x 85 mm. On peut voir sur la face principale de la minéralisation en malachite.

 

IMG_4099.JPG

La malachite millimétrique parmi les cristaux de quartz.

 

IMG_4092.JPG

Le revers de la plaque de quartz et la minéralisation (malachite et azurite).

Le revers de la plaque de quartz montre essentiellement de la malachite en boules de 2 à 4 mm ainsi qu'un peu d'azurite.

 

IMG_4098.JPG

Zoom sur la minéralisation cuprifère.

L'analyse d'échantillons de minerais de cuivre du secteur minier de Cabrières-Péret permet d'en connaitre la composition (pourcentage de cuivre, teneurs en argent, arsenic, impuretés etc.). En parallèle, l'analyse d'objets métalliques découverts au cours des fouilles archéologiques permet d'appréhender leur région de provenance.  Ces différentes analyses ont ainsi permis de connaitre l'aire de diffusion des cuivres préhistoriques de Cabrières. 

 

 

 

 

19/12/2010

ARLES Bourse internationale 18-19 décembre 2010 Mineraux Gemmes Fossiles

 

img201.jpg

Les 18 et 19 décembre 2010 au Palais des congrès d'Arles, avenue 1ère division France Libre, Bourse internationale de Mineraux Gemmes Fossiles. Parking gratuit.

Contact : 06 21 36 82 28

 

 

16/12/2010

Conférence "Le paysage lagunaire et son évolution" au Musée de Lattes

 

visuel conf ch jorda 2.JPG

Dans le cadre de l'exposition Les objets racontent Lattara jeudi 16 décembre 2010 à 18h30 conférence au Site archéologique Lattara-musée Henri Prades "Le paysage lagunaire et son évolution" par Christophe Jorda INRAP.

Ville portuaire, à l'embouchure d'un fleuve se jetant dans une lagune, Lattara apparaît bien différente dans son environnement actuel : un site entouré de terres, dans un paysage que l'urbanisation rend peu lisible. A quoi pouvait bien ressembler le milieu dans l'Antiquité ? Quelles sont les étapes de transformation du paysage ?

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Site archéologique Lattara-Musée Henri Prades

390 avenue de Pérols 34970 Lattes (04 67 99 77 20)

museearcheo.montpellier-agglo.com

 

13/12/2010

Une tête antique découverte à Castelnau de Guers (Hérault)

Cette tête antique représente un personnage masculin. Elle se trouvait fichée dans la façade d'une habitation située rue Tartare à Castelnau de Guers. A la suite d'un héritage et avant la vente de l'habitation elle a été retirée de la façade et se trouve aujourd'hui chez un collectionneur privé à Pomérols.

 

IMG_4533.jpg

Tête antique de Castelnau de Guers, vue de face.

 

IMG_4532_2.jpg

Vue du profil gauche.

 

IMG_4535_2.jpg

Vue du profil droit.

 

IMG_4536.JPG

Détail de la chevelure.

La tête a été sculptée dans un calcaire. Elle mesure 0,31 m de haut, 0,19 m de large et son épaisseur est de 0,22 m. Sa face a été retaillée à la période moderne. Elle n'a fait jusqu'à présent que l'objet d'une citation dans la revue archéologique Gallia en 1969 par Michel Christol. Son étude par un spécialiste de la statuaire antique reste à faire, ce qui nous permettrait de savoir si on doit la placer dans le Haut Empire ou le Bas Empire romain. Nous ne connaissons pas l'origine de sa provenance, mais nous pensons qu'il est probable que le propriétaire de la maison dans laquelle elle était fichée l'ait découverte dans une terre lui appartenant (défonçage d'une vigne) sur la commune même ou ses environs. On connait en effet de nombreux habitats antiques qui ont été recensés sur Castelnau de Guers et sur les communes voisines de Florensac, Pomérols, Pinet et cette sculpture antique pourrait provenir de l'un d'entre eux.

 

 

Comme nous l'avons souligné, cette sculpture se trouve dans la collection d'un particulier. Souvent lorsqu'un collectionneur disparait, ses collections sont dispersées voire jetées à la décharge. Cela est malheureusement arrivé dans notre commune. C'est pour ces raisons que nous avons fait établir un devis pour faire un moulage de la tête antique de Castelnau de Guers afin d'en garder une trace et de l'exposer au public. Il nous reste maintenant à rassembler grâce à des dons, la somme de 1500 € pour faire exécuter ce moulage (chèques à l'ordre de ASPAHC association 8 bis place de la mairie 34120 Castelnau de Guers).

 

 

 

 

 

 

05/12/2010

Dolmens de la commune du Caylar (Hérault)

Jusqu'à présent je vous ai présenté des monuments mégalithiques qui étaient bien conservés. Il existe aussi dans notre région des dizaines de dolmens ruinés qui n'ont pas fait l'objet d'études approfondies. On ignore donc s'ils ont livré du mobilier, et il est fort  probable que certains n'ont même pas fait l'objet de fouilles. Voici quelques dolmens qui sont situés dans le Larzac méridional sur la commune du Caylar. Vous verrez qu'il n' est pas toujours aisé pour un non spécialiste de les repérer. Leur localisation ne sera pas communiquée car ils sont situés dans une propriété privée dont l'accès est interdit.

 

IMG_1700.JPG

Dolmen dont on aperçoit une dalle latérale et la dalle de chevet.

 

IMG_1718.JPG

Dalles latérales d'un second dolmen.

 

IMG_1721.JPG

On devine ici un troisième dolmen dont les dalles latérales sont très érodées.

 

IMG_1732.JPG

Ici aussi les dalles latérales nous indiquent l'emplacement d'un dolmen.

 

IMG_1735.JPG

Autre mégalithe ruiné dont on voit la dalle latérale gauche qui a basculé vers l'intérieur de la chambre et la dalle latérale droite très érodée.

 

IMG_1736.JPG

Autre dolmen ruiné.

 

IMG_1714.JPG

Dolmen 4 du Mas d'Aussel.

Ce dernier mégalithe est bien plus lisible que les précédents. Il est situé à proximité d'un col. On observe de part et d'autre de la chambre des murets en petit appareil. L'entrée de la chambre est marquée de part et d'autre par une dalle de champ.

 

IMG_1713.JPG

Muret en petit appareil du dolmen 4 du Mas d'Aussel.

Situés sur un sommet ou sur une pente, ces mégalithes sont très ruinés. Plusieurs facteurs en sont la cause, d'une part le matériau utilisé, un calcaire dolomitique friable mais également l'action climatique, le gel et les pluies acides. Bien souvent les dalles de couverture des dolmens ont été récupérées par l'homme et réutilisées, ce qui a eu pour conséquence d'accélérer le processus de dégradation des mégalithes. Même ruinés les monuments mégalithiques présentent un intérêt pour l'archéologue. C'est pour cela qu'il convient d'en dresser l'inventaire pour assurer leur étude et leur protection.