Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/09/2010

L'éléphant de Durfort (Gard)

On peut voir au Muséum national d'histoire naturelle de Paris le squelette d'un éléphant méridional (Mammuthus méridionalis)  qui a plus de quatre mètres de haut.  C'est un genre éteint d'éléphants que l'on classe parmi les mammouths. Il a été découvert en 1869 sur la commune de Durfort dans le Gard.

 

IMG_3957.JPG

Le lieu de la découverte

 

IMG_3956.JPG

Panneau rappelant la découverte

 

En novembre 1869 M. Cazalis de Fondouce allait explorer la grotte des Morts, située près du village de Durfort . A 1 km du village, il remarqua sur un tas de pierres des débris d'éléphant. Un cantonnier lui apprit qu'ils provenaient de travaux faits pour la rectification de la route et lui montra l'endroit de la découverte. On fit procéder à des fouilles et on exhuma les restes d'un éléphant, dont la plupart des os avaient été détruits. Bientôt un second squelette d'éléphant apparut et celui là était dans un excellant état de conservation. Cazalis de Fondouce recueillit la tête de l'éléphant et envoya une note à la Société géologique de France pour annoncer sa découverte. Lorsqu'il voulut reprendre les fouilles le propriétaire du terrain qui jusque là était désintéressé, voulut en tirer bénéfice. Il faut dire que cette découverte fit du bruit. De longues négociations s'engagèrent entre le propriétaire du terrain et M. Cazalis de Fondouce, interrompues par les évènements de 1870. Les fouilles purent enfin reprendre le 19 mai 1873 et le squelette fut extrait le 21 juin 1873. Il a ensuite être présenté au public en 1885.

 

illustration revue nature 1873.jpg

Crâne de l'éléphant de Durfort, l'Illustration 1873

 

IMG_4044.JPG

Le squelette de l'éléphant de Durfort, gravure de 1893

 

Ce gisement a livré une abondante faune de grands mammifères, on a pu dénombrer au moins 4 éléphants, 4 hippopotames, 5 bisons, 4 cerfs, 1 rhinocéros et un cheval. Il a été également découvert quelques restes d'un Canis de la taille d'un loup, un batracien, des restes de poissons ainsi que des plantes fossiles. En 1972 les recherches qui furent abandonnées à la fin du 19ème siècle furent reprises par Bonifay. Tout récemment A. Bonnet effectua deux tranchées d'une profondeur de 5 m à proximité du site ou avaient eu lieu les premières recherches. Des dents de micromammifères ont été découvertes ainsi qu'une dent de rhinocéros étrusque. Ces nouvelles récoltes effectuées dans la série fossilifère de Durfort confirment l'âge Pléistocène moyen ancien du gisement, c'est à dire entre 1 et 0,7 Ma et indiquent un dépôt survenu lors d'une période relativement tempérée.

 

mammouth_paris.jpg

L'éléphant de Durfort dans la galerie de paléontologie du Muséum

 

Pour la petite histoire, les habitants de Durfort ont la gratuité à vie de l'entrée au Muséum national d'histoire naturelle.

 

Sources: A. Gaudry A., 1893. — L'éléphant de Durfort. Volume commémoratif du Centenaire de la fondation du Muséum, Paris. ...

Bonifay (E.) & Pons (A.). 1972. - Stratigraphie et âge du gisement pléisto- cène ancien de Durfort (Gard). C. R. somm. Soc. géol. Fr., 2 : 60-61.

Bonnet (A.). 2003. - Extension et stratigraphie des couches à Elephantidae du gisement de Durfort, Gard. Bull. Soc. Et. Sc. Nat. Nîmes et Gard, 64 : 31-36.

Bonnet (A.). 2005. - Nouvelles observations sur la disposition tectonique des couches à Eléphantidés de la cuvette de St-Martin de Sossenac à Durfort (Gard). Bull. Soc. Et. Sc. Nat. Nîmes et Gard, 65 : 16-21.

Brugal (J.-P.). 1995. - Le bison (Bovidae, Artiodactyla) du Pléistocène moyen ancien de Durfort (Gard, France). Bull. Mus. Nat. His. Nat., Paris, 4ème sér., 16 C (2-4) : 349-381.

Cazalis De Fondouce (M.). 1869. - Sur la rencontre de quelques ossements fossiles dans les environs de Durfort (Gard). Bull. Soc. géol. Fr., 27 (3) : 264-267.

Ellenberger (P.). 1974. - L’énorme bête de Durfort et ses témoins oculaires. Encyclopédie des Cévennes, n° 7: 8-25.

Aguilar (J.P.) Antoine (P.-O.) Bonnet (A.) Crochet (J.-Y.) Michaux (J.).- Compléments à la faune Pléistocène de Durfort (Gard, Sud de la France). Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, 145, 2009, 55-58.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.