Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2010

Une pointe de Palmela près des mines de Cabrières (Hérault)

C'est au début des années quatre vingt qu'au cours d'une prospection en surface d'une vigne située à 300 m au sud des mines préhistoriques de la Roussignole sur la commune de Cabrières (Hérault) je découvris une pointe de Palmela objet relativement rare en Languedoc. Pour la petite histoire, j'étais en compagnie d'un collègue archéologue (conservateur d'un musée archéologique) qui lorsque je lui montrai ma découverte, ne trouva pas mieux que de la jeter à nouveau dans la vigne en me disant que c'était un simple couteau. Bien m'en a pris ce jour là de récupérer l'objet, et de le montrer quelques jours plus tard au Professeur Jean Guilaine qui fouillait à l'époque le site de Roquemengarde et qui me confirma alors qu'il s'agissait bien d'un objet chalcolithique.

 

IMG_3922.jpg

Cette pointe de Palmela a été trouvée hors contexte archéologique. Elle mesure 12 cm de long, et 2 cm de plus grande largeur. Elle possède une soie de section rectangulaire, s'effilant vers la base, qui correspond sensiblement à la moitié de la pièce. Sa composition est classique, elle est en cuivre; l'impureté dominante est l'Arsenic à 1%.

 

IMG_3925.JPG

Pointe de Palmela de Cabrières, face principale.

 

IMG_3927.JPG

Pointe de Palmela de Cabrières, autre face.

 

Dès sa découverte se posait la question de savoir si les pointes de Palmela françaises étaient des imitations locales des pointes portugaise ou s'il fallait les considérer comme les témoins d'un courant diffusioniste de la métallurgie chalcolithique depuis le Portugal. Une première analyse métallogénique de la pointe de Cabrières semblait exclure l'utilisation d'un minerai local. D'autres analyses plus poussées pourront peut être nous donner une autre réponse, car la présence d'arsenic dans les pointes de Palmela est aussi avérée dans certains échantillons de minerai de cuivre à Cabrières.

 

Bibliographie: Une pointe de Palmela près des mines de Cabrières (Hérault) Paul Ambert , Jean Roger Bourhis , Noël Houlès Bulletin de la Société Préhistorique Française Année   1986 Volume   834 pp. 125-128.

Les indices Campaniformes du district minier de Cabrières-Péret dans leur contexte régional de la Basse-vallée de l'Hérault, Maïténa Sohn, Paul Ambert, Marie Laroche, Noël Houlès et Jean Grimal Bulletin du Musée Anthropologique de Monaco, n° 48, 2008




 

 

 

Les commentaires sont fermés.