Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2010

César Le Rhône pour mémoire

 

images-2.jpeg

Notre association organise une sortie le dimanche 2 Mai, à la visite de l'exposition "César le Rhône pour mémoire" au Musée départemental d'Arles antique. Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le Ministère de la Culture. Depuis plusieurs années, sous la direction de Luc Long les équipes de la DRASSM fouillent au large de la Camargue et dans le lit du Rhône. De nombreuses découvertes archéologiques enrichissent la connaissance du monde antique ainsi que les collections du musée. Ainsi parmi d'autres sculptures a été découvert un buste en marbre de César qui est une des pièces maitresses de l'exposition temporaire.

Le départ se fera en bus à 9h devant la mairie de Castelnau de Guers. Au programme visite de l'exposition temporaire et des collections permanentes du musée, repas tiré du sac et visite du centre historique d'Arles (porte d'Auguste, les remparts, amphithéatre, etc.)

 

neptune.jpg

Neptune.

 

Inscriptions 18 € par chèque à l'ordre de ASPAHC à adresser avant le 27 avril à ASPAHC 8 bis place de la mairie 34120 Castelnau-de-Guers.

http://www.cesar-rhone.fr/cesar/

 

 

 

15/04/2010

La réserve naturelle de Coumiac

A quelques kilomètres de Cessenon dans l'Hérault, l'ancienne carrière de marbre de Coumiac a été classée en réserve naturelle et le site aménagé pour la visite. Les premières extractions de plaques de calcaire remontent au VIe siècle et ont servi à des tombes en coffre de dalles. Un château fut édifié vers le XIVe siècle avec la roche de Coumiac, mais l'exploitation du marbre rouge ne commença véritablement qu'à partir de 1890 lorsqu'un marbrier venu du Jura exploita le gisement et  elle prit fin en 1965, date d'épuisement des veines exploitables commercialement.

IMG_3533.JPG

Panneau à l'entrée du site montrant le plan de la carrière.

IMG_3537.JPG

La carrière en cours d' exploitation.

 

 

IMG_3543.JPG

Blocs de marbre en attente d'enlèvement par l'exploitant.

Si la carrière de Coumiac était jadis renommée pour l'intérêt ornemental de son marbre griotte (on le trouve dans des bâtiments de prestige comme la "chambre rouge" de la Maison Blanche) elle est de nos jours mondialement connue par les géologues. En 1989 le Comité international de stratigraphie de Washington a fait de Coumiac le stratotype des étages Frasnien et Famennien. La limite entre les deux étages (-367 Ma) correspond à l'importante crise biologique du Dévonien. (Le stratotype est l'affleurement-type (étalon) qui permet de définir un étage de l'échelle stratigraphique).

 

IMG_3535.JPG

Vue générale de la carrière.

Lors de cette crise biologique du Dévonien, extinction de masse à l'échelon mondial, environ 75 % des espèces marines ont disparu et de nouvelles espèces sont apparues. Ce sont surtout les Ammonoïdés, les Trilobites, les Brachiopodes, les Conodontes, les Ostracodes et les Poissons qui sont les groupes qui ont été les plus atteints. Les couches de calcaire de la carrière de Coumiac témoignent de cette crise. Sur ce site des 9 espèces de Trilobites des niveaux Frasniens une seule succède au Famennien et pour les Goniatites une seule des 17 espèces survit. C'est avec précision que les paléontologues ont pu repérer avec précision la limite Frasnien-Famennien sur le site de Coumiac grâce à l'étude des fossiles. L'enregistrement de cette crise étant particulièrement lisible sur le site de Coumiac, il est devenu une réference mondiale pour les géologues.

IMG_3547.jpg

Dalle aux Goniatites.

GONIA_FEIST_2.jpg

Goniatite.

Accès au site: depuis Cessenon prendre la D 136 en direction de Causses et Veyran la carrière se trouve sur la gauche de la route après une série de virages.