Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/06/2009

Des nouvelles du Pont de Pailhès à Pézenas

Récemment le Conseil Général de l'Hérault nous a fait  savoir dans un courrier en date du 24 avril 2009 que "la mise en valeur des ouvrages d'art avec un intérêt patrimonial est au coeur des préoccupations du département de l'Hérault". "Plus particulièrement sur les ponts métalliques de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, nous avons engagé un programme pluriannuel de réhabilitation ambitieux". A la lecture de ces phrases nous étions ravis, mais nous avons du vite déchanter lorsque nous avons lu la suite....

Et nous avons même failli verser des larmes tellement les écrits étaient émouvants, vous jugerez:

"Les diagnostics détaillés du pont de Pailhès, et notamment celui datant de 1998, ont clairement montré que la stabilité propre de l'ouvrage était à peine assurée. Les surcharges des dalles en béton de 1928, qui n'avaient pas été prises en compte dans les calculs initiaux, ont généré des ruptures de fils sur les cables et un basculement inquiétant des pylônes vers l'Hérault".

IMG_2199.JPG

Vue du chantier de démolition depuis Pézenas.

Et c'est là qu'on sort les mouchoirs: "L'analyse technico-économique des différentes solutions n'a pu malheureusement aboutir qu'au choix raisonné d'une démolition de cet ouvrage. CETTE ISSUE EST EN PREMIER LIEU PENIBLE POUR NOUS, notre vocation étant plus à bâtir des ponts qu'à les déconstruire. Les exigences réglementaires de la Loi sur l'Eau, avec les contraintes environnementales liées à la présence d'amiante, de plomb et de goudron dans les structures, ont finalement imposé un véritable chantier de déconstruction évalué à 568 000 euros TTC.

IMG_2206.JPG

Côté Pézenas les abords du chantier ont été débroussaillés.

Malgré la mobilisation (articles de presse, réunions avec les élus) le Conseil Général de l'Hérault persiste dans sa logique de destruction de cet élément du patrimoine. Depuis quelques jours des entreprises s'affairent autour du pont. Nous ne sommes pas résignés et nous continuons pour notre part notre combat pour la sauvegarde du Pont de Pailhès.

IMG_2217.JPG

Vue du pont depuis Castelnau-de-Guers.

 

 

Commentaires

Mais comment on a pu laisser détruire cet ouvrage d'art...
Je sais que des passionnés s'y sont opposés et que la raison financière l'a finalement emporté mais quand même... Il faisait parti du patrimoine national ce pont, une goutte d'eau prise dans le budget national aurait suffit à le maintenir "en vie", je me serai porté volontaire pour participer - à mon petit niveau - à sa réhabilitation...

Écrit par : Michuts | 08/09/2010

Les commentaires sont fermés.