Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2009

La villa de Quintus Iulius Primus ASPIRAN (Hérault)

La villa gallo-romaine de Saint-Bézard est un établissement vinicole antique situé sur la commune d'Aspiran dans la moyenne vallée de l'Hérault. C'est à la suite de travaux agricoles que G.Combarnous découvrit le site dans les années 1950. P.-Y.Genty y fit des sondages en 1978 et depuis 2006 une fouille programmée du site est dirigée par S.Mauné (CNRS) et B.Durand (Université Montpellier III).

 

vallee_dourbie-1.jpg
Vue du site avant les fouilles.

Disposant de la citoyenneté romaine comme l'indiquent ses tria nomina (prénom, nom de famille et surnom), Quintus pourrait être le fils d'un colon romain installé par Auguste sur le territoire de la colonie de Béziers dans les années 30 av. n.è. ou bien un immigré italien de la région de Pouzolles (Campanie) établi dans la vallée de l'Hérault pour y développer ses affaires au tout début du 1er s.

La découverte de plusieurs documents épigraphiques distincts mentionnant son nom prouve qu'il s'agit bien du fondateur/propriétaire de la villa en cours de fouille. Dans l'atelier de potier attenant à la villa on a trouvé plusieurs estampilles portant les tria nomina. Quintus est aussi mentionné par un timbre sur dolium connu en deux exemplaires, l'un trouvé sur une autre villa à quelques kilomètres au nord, le second exemplaire a été trouvé lors de la fouille d'un four à dolia sur le site. Enfin un anneau en bronze porte une mention de Quintus et le fait le plus intéressant  est une coupe décorée qui porte un timbre de Quintus qui a été mise à jour au fond d'une fosse et qui était protégée par des fragments de dolium. Il s'agit d'un dépôt de fondation destiné à la protection de la villa et de ses occupants.

 

villa-generale_aspiran.JPG

Vue générale prise de l'Ouest, des fouilles 2006/2007 cl. S.Mauné 2007.

La villa de St-Bézard a été fondée au début du 1er s par Quintus Iulius Primus, elle est établie à proximité de la rivière Dourbie et en bordure de la voie antique qui longeait le fleuve Hérault depuis St-Thibéry (Cessero) jusqu'à Lodève (Lutéva). Cette situation privilégiée permettait la diffusion des productions locales vers le Massif Central et la Méditerranée depuis le port d'Agde.

 

mas108.jpg

Plan général de la villa.

La villa couvre une surface d'environ un hectare, de vastes installations viticoles ont été fouillées en 2006/2007. D'une forme en U et d'environ 50 m de côté, la villa qui a été établie au sud de l'atelier de potiers est bordée d'une galerie couverte. La construction avec des murs bâtis à la chaux a été édifiée entre 10 et 20 ap. J.-C. Les chais viticoles pouvaient acceuillir 150 dolia. Fabriqués dans l'atelier attenant, les dolia avaient une contenance variant entre 12 et 14 hectolitres. On estime la capacité de stockage de la villa à un peu plus de 1800 hectolitres de vin. Les archéologues estiment que la surface occupée par la vigne était sans doute importante, au moins 60 hectares si l'on attribue au vignoble de Quintus un rendement moyen de 30 hectolitres/ha. On estime à environ une trentaine le nombre de personnes attachées à cette culture, chiffre auquel il faut ajouter les potiers, artisans et ouvriers agricoles nécessaires à la bonne marche du domaine.

 

P4171882.JPG

Le chai en cours de fouille.

Il semblerait que l'activité vinicole semble se maintenir jusque dans la seconde moitié du IIIe s. La fouille des chais a permis d'observer des remaniements qui témoignent de l'activité vinicole pendant plus de 250 ans. On note une organisation rigoureuse des installations vinicoles : une longue rampe d'accès permettait aux charettes chargées de raisin d'atteindre la plate-forme où étaient installés les fouloirs et les pressoirs. Le jus s'écoulait par gravité dans deux grands dolia et une cuve de réception avant d'être stocké, pour sa vinification, dans les dolia.

 

P4171890.JPG

Deux niveaux de dolia.

 

img_1193738263078.jpg

Dolium, Musée de Lattes (Hérault).

 

beaucaire-gouter-vin-romain-gard-1.jpg

Pressoir romain reconstitué et jarres à vin (dolia) au Mas des Tourelles, Beaucaire (Gard).

Des constructions à usage thermal ont été ajoutées dans les années 20/40. Une vaste piscine à abside a enfin été ajoutée au dispositif, probablement dans le courant du Ier s. La villa reste occupée jusqu'au Ve s.

 

piscine.JPG
La piscine au sol en béton de tuileau.

 

Sources: La villa de Quintius Iulius Primus ASPIRAN (Hérault) plaquette éditée par le Club archéologique de Montagnac-Pézenas 2008.

Commentaires

mon fils agé de 16 ans souhaiterait avoir cette démarche, de manière bénévole, il est en recherche d'orientation scolaire, et son souhait serait de travailler sur des sites de fouilles tels que les votre - pensez vous que cela est possible, quelles démarches, quelles possibilités, quelle orientation ??
Nous habitons près de Montpellier
vos conseils sont les bienvenus, merci par avance

Écrit par : nathalie gastat | 04/01/2010

Aujourd'hui les chantiers de fouilles archéologiques qui fonctionnent avec des bénévoles sont de plus en plus rares. L'archéologie s'est professionnalisée, il y a les fouilles préventives qui sont du ressort de l'INRAP et qui fonctionnent avec son personnel, et quelques chantiers de fouilles programmées qui fonctionnent en majorité avec des étudiants et quelques bénévoles. Dans la majorité des cas il faut avoir 18 ans, mais il y a des chantiers qui prennent des jeunes dès 16 ans. Les fouilles ont lieu de mai à octobre, vous pourrez avoir la liste des chantiers auprès de la DRAC Languedoc-Roussillon, service régional de l'archéologie à Montpellier.

Écrit par : Noël HOULES | 06/01/2010

Je préside une association nommée CARPEFEUCH sise à Nîmes qui se passionne pour la Romanité. Notre BLOG association.carpefeuch.over-blog.com en est la vitrine.
Nous aimerions beaucoup venir visiter le site que votre article présente fort bien. Comment faire ?
Merci à vous.
Cordialement. Martine Quinot

Écrit par : Quinot Martine | 18/04/2012

Veuillez m'envoyer un mail et je vous donnerai les renseignements pour contacter le responsable du chantier. Cordialement

Écrit par : Noël HOULES | 18/04/2012

à partir du moment ou ce n'est pas à caractère commercial c'est bien gratuit

Écrit par : Noël HOULES | 16/05/2014

Les commentaires sont fermés.