Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/05/2009

Je cherche des asperges et je trouves des escargots fossiles !

Souvent lorsque nous faisons des découvertes, qu'il s'agisse de vestiges archéologiques ou de restes fossiles nous entendons la même question: " comment l'avez vous découvert ? ". Deux cas de figures existent,  il s'agit du fruit d'une recherche systématique ou une découverte fortuite. Dans le cadre d'un travail de recherche (travail universitaire) , thèse, inventaire, portant sur une période donnée, et cela est valable pour les deux disciplines que j'affectionne, l'archéologie et la paléontologie, le travail de terrain consiste en premier lieu à effectuer des prospections. On scrute alors le sol, les coupes de terrain, à la recherche d'indices qui pourraient nous indiquer la présence d'un site. Quelques tessons de céramique peuvent révéler la présence d'un habitat, d'une tombe, quelques fragments d'os fossilisés permettront peut être de découvrir un squelette d'animal disparu. C'est l'étape suivante, la fouille, qui nous renseignera un peu plus sur tous ces indices repérés et permettra de dater et d'interpréter les gisements.

IMG_1805_3.JPG

Voici un exemple récent de la découverte fortuite d'un gisement paléontologique. Parti avec ma fille à la recherche d'asperges dans les garrigues de Florensac, nous sommes rentrés à la maison avec une belle botte d'asperges et en plus comme c'est souvent le cas après une balade avec un sac rempli de "cailloux". Bien sur le facteur chance et le hasard nous amènent parfois à effectuer des découvertes. Mais en vérité c'est avant tout l'esprit de curiosité, l'oeil exercé, l'acquisition des connaissances au fil des années (recherche de documentation, lecture de publications scientifiques) et  la pratique (du terrain)  qui nous feront découvrir des vestiges du passé.  

 

IMG_1800_2.JPG

Mais revenons à notre site, il s'agit d'un affleurement de calcaire lacustre de l'ère Cénozoïque (Tertiaire) Eocène moyen, qu'on peut dater d' environ 40 millions d'années. 

 

IMG_1803.JPG

 

IMG_1907.JPG

 

IMG_1904.JPG

Ce banc de calcaire métrique contient des mollusques gastropodes parmi lesquels nous avons identifié l'espèce Vivipara. Le site ainsi découvert fera dans l'avenir l'objet de recherches complémentaires en vue d'en compléter éventuellement la liste faunique.


 

 

 

Commentaires

Bonjour et bravo pour votre site.
Mon fils qui a 6 ans est passionné par les fossiles et passe son temps à se promener les yeux rivés au sol .Je recherche des sites ou je pourrai l'amener assouvir sa passion .Je l'ai déjà amené dans l'ancienne carrière de Loupian mais je trouve que c'est un peu dangereux. Accepteriez-vous de me décrire précisément ce site autour de Florensac ?
Je vous remercie.

Olivier Barthès

Écrit par : Olivier Barthès | 17/10/2009

Bonjour
Le site de Loupian est effectivement dangereux de nos jours. Le site de Florensac est peu riche et surtout les grès sont très durs et nécessitent d'utiliser le marteau et le burin. Je vous conseille pus tôt d'aller faire un tour à Boussagues près de Bédarieux les fossiles y sont abondants et on n'a pas besoin de matériel pour les récolter, vous pourrez voir la fiche du site en tapant depuis un moteur de recherche lithotèque lanquedoc roussillon, plusieurs sites sont décrits par départements. Enfin, vous pourriez vous procurer auprès du BRGM la carte géologique de votre région ce qui vous permettra de savoir dans quels terrains trouver des fossiles. Cordialement. Noël

Écrit par : Noël HOULES | 18/10/2009

Merci beaucoup de votre réponse
Olivier Barthès

Écrit par : Olivier Barthès | 19/10/2009

Les commentaires sont fermés.