Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2008

Randonnée géologique et archéologique

Dans le cadre de la Fête de l'Estabel Primeur 2008 à la cave des vignerons de Cabrières, l'association Les Amis de Cabrières organise une Randonnée géologique et archéologique (sur inscriptions) le dimanche 23 novembre à 9h00.

Places limitées, inscriptions souhaitables au 04 67 88 91 60. Départ de la cave. Durée : 3 heures environ. Gratuit. 12h30 Possibilité de restauration sur place. 16h30 Caveau des vignerons de Cabrières, présentation et dégustation de l'Estabel Primeur AOC des vignerons de Cabrières, animation musicale.

 

Le caveau muséographique de Cabrières

 

IMG_1260.JPG


IMG_1254.JPGJe vous invite aujourd'hui à découvrir le caveau muséographique de Cabrières près de Clermont-l'Hérault.

 

C'est un lieu vivant et convivial ou vous pourrez y déguster les meilleurs crus du terroir, dont le fameux rosé de l'Estabel dont la réputation n'est plus à faire. Des vitrines d'exposition vous donneront un aperçu de la richesse géologique et archéologique de la commune de Cabrières. Vous y verrez exposé des fossiles qui ont rendu célèbre ce village dans le monde entier, les trilobites de l'ère Primaire. Vous découvrirez des minéraux dont la baryte qui fut exploitée dans la commune.. Une vitrine est consacrée au patrimoine archéologique avec les mines de cuivre et la métallurgie chalcolithique. Une autre vitrine présente des objets provenant des

IMG_1245.JPG
IMG_1247.JPG

 fouilles éffectuées sur le site du village médiéval près de l'ancien château. 

 

 

 

                                           

PB133170.JPG

PB133171.JPG

 

 

 

PB133172.JPG

 

 

 

IMG_1249.JPG

IMG_1251.JPG

Tout au long de l'année vous pourrez y voir des expositions photographiques de grande qualité qui sont présentées dans un coin salon fort bien conçu ou chaises et tables bistrot vous permettront de déguster une gamme variée de produits. A découvrir, l'Estabel rosé, rouge, ou blanc (Clairette du Languedoc) la cuvée Prestige, la cuvée Fulcran Cabanon, le Château Cabrières ou encore les majestueux "variations Cabrières" (Champs  des Cistes rouge, Cantate des Garrigues rouge et Maestro).

Un plus, le caveau est ouvert tous les jours ! en semaine de 9h à 12h et de 14h à 18h et le dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h.

 

13/11/2008

Les oeufs de dinosaures

Les restes de dinosauriens sont connus depuis plus d'un siècle dans le département de l'Hérault. C'est principalement dans la région de Saint Chinian que de nombreux ossements y furent découverts par Jean Miquel.  Charles Depéret (1854-1929) qui était paléontologue à l'Université de Lyon signala par la suite ces découvertes à la fin du XIXe siècle. A la même époque, en Provence, l'étude des gisements de pontes d'oeufs se développa dans le bassin d'Aix. Ce n'est qu'à la fin du XXe siècle que l'étude systématique des coquilles d'oeufs de dinosaures du bassin de Villeveyrac-Mèze débuta.

 

 

120.JPG

De nombreux sites de pontes furent découverts dans le bassin suite à de nombreuses prospections. Nous avons ainsi découvert une dizaine de localités fossilifères sur la commune de Castelnau de Guers. Durant l'été 2007 nous avons effectué des sondages sur l'un des sites avec le professeur Gérald Grellet-Tinner du South Dakota School of mines (USA) qui était accompagné d'étudiants thaïlandais et chinois et en présence de notre ami Eric Buffetaut spécialiste reconnu des dinosaures qui est directeur de recherche au CNRS. Les coquilles d'oeufs ont une ornementation externe particulière, sorte de tubercule rappelant un peu la face d'une raquette de ping pong. Leur étude (épaisseur, taille des tubercules) permet de les rattacher à une ooespèce et définir leur répartition stratigraphique.

 

Esperaza-4.jpg
Rognac.jpg

 

Ci-dessus une ponte d'oeufs de dinosaures qui est visible au musée d'Espéraza et un oeuf de Rognac. Ci-dessous une ponte qui est visible au musée de Cruzy.

Cruzy-2.jpg

 

 

11/11/2008

Patrimoine minier

Ma spécialité en archéologie est l'archéologie minière. J'ai toujours été fasciné par le travail accompli par l'homme à la recherche des minerais ou de la houille. Dans le département de l'Hérault nous avons parmi les plus vieilles mines de cuivre d'Europe celles qui ont été exploitées dès le Néolithique dans la région de Cabrières et  de Péret. Le charbon a lui été exploité dès le Moyen-âge dans la région de Néffiès. Exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle les mines du Bassin de Graissessac sont nationalisées en 1946 et entrent dans le groupe des Houillières du Bassin des Cévennes. De 1962 à 1992 les mines ne seront plus exploitées en souterrain mais en "découvertes", c'est à dire à ciel ouvert. C'est à Camplong à proximité de Graissessac que l'on peut voir le dernier chevalement de l'Hérault. La commune a racheté à Charbonnages de France pour le franc symbolique ce dernier vestige de l'histoire industrielle minière visible sur le bassin de l'Hérault et qui a récemment été réhabilité grâce à la commune, a la Région Languedoc Roussillon et le Département de l'Hérault.  Nous sommes ici à l'emplacement du puits Durand qui a été creusé de 1873 à 1876. Il avait une profondeur de 98 m et un diamètre de 4,20 m. Au moment ou les houillières ont réhabilité le site le puits a été comblé et il ne reste que la structure métallique qui permettait de descendre les mineurs au fond de la mine et de remonter à la surface le charbon qui était extrait des galeries.

IMG_0815.JPG

 

 

Contre-empreinte de pas de dinosaure

 

IMG_0197.JPG
images.jpeg
Voici une contre-empreinte de pas de dinosaure. Elle provient d'un gisement situé en bordure du plateau du Larzac.  Au début du Jurassique des dinosaures bipèdes y ont laissé les traces de leur passage. Cette espèce de l'Hettangien (environ 200 millions d'années) le "Grallator" n'est connue que par ses empreintes de pas qui ont laissé des pistes en plusieurs endroits en Europe, la Grand-Combe, mont Lozère, France ou en Amérique (Nouvelle-Ecosse). Nous voyons sur cette dalle calcaire une contre-empreinte tridactyle de taille moyenne: 120 mm de long pour 75 mm de large. Elle est attribuée à un dinosaure Théropode de petite taille, à ossature fine, pourvu de longues jambes. Ses doigts des mains et des pieds étaient terminés par des griffes acérées. Il devait mesurer 1,50 m de longueur. 

 

07/11/2008

Faille géologique

Une faille c'est quoi ? c'est une cassure des terrains avec déplacement relatif des parties séparées.  A l'origine le mot était utilisé par les mineurs pour désigner le plan qui, interrompant brusquement une couche de houille ou un filon de minerai, empêchait la poursuite de son exploitation. En surface, l'extension d'une faille peut aller de quelques mètres à plusieurs centaines de kilomètres. On peut voir deux petites failles normales, de pendages opposés, qui affectent un empilement de roches sédimentaires marines dolomitiques, âgées d'environ 200 millions d'années (Hettangien) sur la route de Clermont-l'Hérault à Bédarieux au sud de Salasc.

IMG_0871.JPG

 

 

06/11/2008

Les menhirs de Ginestous

 

IMG_0880.JPG

Un des plus beaux menhirs du Languedoc se trouve dans le département de l'Hérault près de Ganges. Il est situé à proximité du château de Ginestous, sur la route de Ganges à Saint-Hyppolyte-du-Fort. Nous sommes ici en présence d'un groupe de cinq menhirs dont le plus beau, taillé dans une dalle calcaire de 3 m de haut, a une forme en amande (certains évoquent plutôt la lame d'un poignard). Un sixième menhir a été déplacé et érigé dans le parc du château. Un dolmen ruiné est également visible sur ce site. Pour vous y rendre depuis Ganges, prendre la D999 en direction de Saint-Hyppolyte-du-Fort et à 5,2 km prendre à gauche la petite route qui mène à Ginestous. Après avoir franchi la voie ferrée, vous arrêter et prendre un chemin à votre droite, le premier menhir est à environ 200 m. N'oubliez pas que vous êtes sur une propriété privée, respectez les clôtures !
IMG_0874.JPG

 

05/11/2008

La forêt fossile de Champclauzon

IMG_0792.JPG
IMG_0783.JPG

 

 

IMG_0781.JPG

Si vous aimez les merveilles de la nature, je vous invite à découvrir le site de Champclauzon dans le Gard. C'est un site géologique unique en son genre en France. Il se situe à 15 km au nord d'Alès, non loin de la Grand Combe, à proximité de l'ancienne cité minière de Champclauzon dans la cuvette de Portes-Champclauzon. C'est une région qui est très riche en grès qui contiennent des végétaux fossilisés. Avant qu'un petit train ne vous conduise à travers la forêt méditerranéenne actuelle vers le site géologique, vous pourrez voir la salle d'exposition qui vous permettra d'observer de nombreux fossiles de plantes de l'ère Primaire (Carbonifère) exposés dans plusieurs vitrines. Un diaporama d'une trentaine de minutes vous montrera comment ces troncs se sont fossilisés. Un guide vous conduira ensuite voir la forêt fossile, vous montrant au passage d'anciennes galeries de mines de charbon ainsi que l'ancienne cité minière encore aujourd'hui habitée par d'anciens mineurs. Arrivés sur le site vous y verrez des troncs d'arbres silicifiés, disposés sur deux niveaux et dont certains sont en position de vie. Vieux de 300 millions d'années, certains peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur et leur diamètre atteindre plus d'un mètre. Ce site ouvert à la visite récemment n'est encore pas très connu. Il mérite amplement le détour ! Il est géré par l'association "La forêt fossile" qui a voulu le faire découvrir et ainsi le protéger du pillage. Vous serez séduits par sa découverte et l'accueil qui vous sera réservé. Contact : Association La forêt fossile 04/66/60/34/65.

 

IMG_0772.JPG

 

 

03/11/2008

Le sarcophage de Piquetalen

sarco2.JPGOn peut voir au musée du Louvre un sarcophage en marbre d'aquitaine provenant de Castelnau de Guers. sarco.JPGIl se trouvait au domaine de Piquo-talen, lorsqu'il fut acheté par l'Etat et déposé, en 1923, dans les collections du musée du Louvre. La cuve (haut, 0,48 m ; long. 2 m ; larg; à droite : 0,69 m, à gauche : 0,67 m ; épais; 0,085 m) est décorée sur trois côtés. La face principale est divisée en 7 panneaux rectangulaires, les côtés en deux. Au centre se trouve le christ, debout, un rouleau fermé dans la main gauche, et faisant un geste de bénédiction de la main droite. Les deux autres panneaux verticaux représentent les apôtres saint Pierre et saint Paul. On peut voir sur le couvercle un cartouche décoré d'un chrisme cantonné de l'alpha et de l'oméga et inscrit dans un cercle. Ce sarcophage a été produit dans les ateliers du sud-ouest et date de la seconde moitié du VIe siècle. Les premiers auteurs qui l'ont décrit au 19e siècle pensaient qu'il provenait d'Aniane car J. F. Curée, propriétaire du domaine sous le Premier Empire, était un collectionneur notoire et aurait pu l'acheter. Nous avons émis l'hypothèse dans une note publiée dans Archéologie en Languedoc que ce sarcophage pourrait en réalité provenir du site de Saint-Antoine (qui était propriété de J. F. Curée) ou nous y avons localisé une nécropole tardo-romaine contemporaine. La villae gallo-romaine située à proximité pourrait être celle du propriétaire terrien qui aurait été inhumé dans le sarcophage et exposé dans un mausolée. Une copie du sarcophage est présentée à la mairie de Castelnau de Guers. 

Ichnofossiles

P4042991.JPGCertaines empreintes de pas sont situées sur des blocs de grès pesant plusieurs tonnes et ne pourront être prélevées et seront moulées. Nous avons pu observer trois sortes d'empreintes de pas différentes. Il a fallu utiliser les grands moyens (groupe électrogène et disqueuse) pour prélever une piste.