Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2008

Les oeufs de dinosaures

Les restes de dinosauriens sont connus depuis plus d'un siècle dans le département de l'Hérault. C'est principalement dans la région de Saint Chinian que de nombreux ossements y furent découverts par Jean Miquel.  Charles Depéret (1854-1929) qui était paléontologue à l'Université de Lyon signala par la suite ces découvertes à la fin du XIXe siècle. A la même époque, en Provence, l'étude des gisements de pontes d'oeufs se développa dans le bassin d'Aix. Ce n'est qu'à la fin du XXe siècle que l'étude systématique des coquilles d'oeufs de dinosaures du bassin de Villeveyrac-Mèze débuta.

 

 

120.JPG

De nombreux sites de pontes furent découverts dans le bassin suite à de nombreuses prospections. Nous avons ainsi découvert une dizaine de localités fossilifères sur la commune de Castelnau de Guers. Durant l'été 2007 nous avons effectué des sondages sur l'un des sites avec le professeur Gérald Grellet-Tinner du South Dakota School of mines (USA) qui était accompagné d'étudiants thaïlandais et chinois et en présence de notre ami Eric Buffetaut spécialiste reconnu des dinosaures qui est directeur de recherche au CNRS. Les coquilles d'oeufs ont une ornementation externe particulière, sorte de tubercule rappelant un peu la face d'une raquette de ping pong. Leur étude (épaisseur, taille des tubercules) permet de les rattacher à une ooespèce et définir leur répartition stratigraphique.

 

Esperaza-4.jpg
Rognac.jpg

 

Ci-dessus une ponte d'oeufs de dinosaures qui est visible au musée d'Espéraza et un oeuf de Rognac. Ci-dessous une ponte qui est visible au musée de Cruzy.

Cruzy-2.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.